Tous les candidats sérieux qui se sont bien documentés avant de sauter le pas nous posent cette question craignant de devoir passer tout l’été à l’ombre de lunettes noires, c’est même pour moi devenu un test : quand à la fin de la visite préalable ils me posent du bout des lèvres la question: « c’est bientôt les beaux jours, peut être qu’il vaut mieux attendre l’automne pour se faire opérer? », je pense aussitôt en moi-même : « c’est bien, voici quelqu’un de consciencieux et prudent : il suivra les consignes pré et post-opératoires à la lettre » ce qui est une des clés du succès.
Il est vrai qu’en région parisienne le problème se pose moins qu’aux Antilles ou à la Réunion où nos collègues opèrent quand même en toute sérénité toute l’année. Mais il se peut qu’un patient subisse l’opération laser à Paris et parte ensuite dans la foulée passer un mois sous les Tropiques.
Cette question, qui inquiète beaucoup de candidats au Lasik, semble un peu surestimée aux yeux de nombreux ophtalmologistes, elle nécessite quand même des réponses claires :
Oui, on peut se faire opérer en toutes saisons.
Oui, il faudra porter des verres filtrants teintés (classe 3 me semblent suffisants sous nos latitudes), il existe des classe 3 photochromiques qui virent en classe 4 au soleil.
La couleur marron est souvent appréciée par les myopes mais pas obligatoire.
Non, il ne faut pas les porter toute la journée mais seulement en situation de forte exposition solaire ( pendant environ 3 mois pour une PKR ou une Trans-PKR, un peu moins en Lasik).

Cela dit aujourd’hui on recommande les verres teintés pour tous, même sans chirurgie laser. Cela évite bon nombre de problèmes de toxicité solaire, notamment maculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *